Lancement de Gintiane, un gin gentiane et cacao

Larusée crée Gintiane : un gin hommage aux icônes neuchâteloises

Larusée, la distillerie de Fenin (NE) connue pour ses absinthes et pour distiller l’unique pastis helvétique, lance ces jours une nouvelle création : un gin !

« Cela fait longtemps que je souhaitais créer un gin, dont le processus de distillation est à peu de choses près le même que celui de l’absinthe » lance Jean-Pierre Candaux, maître-distillateur et co-propriétaire de Larusée. « Nous sommes reconnus dans le monde des anisés et l’idée de sortir de ma zone de confort était excitante. Je me suis mis à réfléchir à quelques recettes et les premiers essais se sont avérés très intéressants. Mais mon associé n’était pas chaud à l’idée de se lancer dans cette création ! » ajoute-t-il en riant.

La distillerie cherche en effet à développer une gamme de produits cohérente. Si la création d’un pastis suisse en a surpris plus d’un, la filiation entre le pastis et l’absinthe – ajoutée aux racines locloises d’Henri-Louis Pernod – donne du sens à ce projet. « Mais nous n’avions pas d’accroche pour le gin, pas de sens à y donner. Et faire un gin juste pour faire un gin n’a pas d’intérêt dans un marché ultra-concurrentiel » remarque Nicolas Nyfeler, l’autre co-propriétaire de la distillerie.

Mais est arrivée cette idée d’aromatiser le gin avec de la gentiane… « Les gens des montagnes perpétuent l’arrachage des racines de gentiane à la main, en particulier dans le jura suisse. C’est une plante au goût puissant, qu’il faut doser avec précaution pour qu’elle ne domine pas toutes les autres » souligne Jean-Pierre Candaux. La combinaison avec la fève de cacao s’impose très vite lorsque les deux associés passent à la dégustation. « C’était comme une évidence, le cacao amène de l’harmonie et confère une grande élégance à ce gin. Cela nous permet également d’associer deux icônes de notre canton dans une bouteille : d’un côté la gentiane avec les montagnes neuchâteloises, de l’autre le cacao avec l’industrialisation du chocolat par Philippe Suchard à Neuchâtel. Nous avons le sens que nous cherchons à mettre dans tous nos produits » se réjouit Nicolas Nyfeler.

Note de dégustation

Ce London dry gin, considéré par les amateurs comme la Rolls Royce des gins, puisque brut d’alambic (sans sucre ni autre artifice ajoutés), est un gin de caractère qui dévoile au nez des notes de cacao et d’agrumes; en bouche, les premières notes de gentiane laissent la place à une finale florale où se disputent rose et violette.

Médaille d'or

A peine créé, déjà médaillé!

Gintiane s’est vu décerner une médaille d’Or au Concours International de Lyon au mois d’avril dernier. Etre distingué dans une ville reconnue pour être la capitale des sens et du goût est pour Larusée une magnifique récompense.