L’absinthe a un lien particulier avec Paris. Même si, en 1900, l’essentiel de la production était localisée au Val-de-Travers et à Pontarlier, c’est à Paris qu’elle a acquit ses lettres de noblesse. Toulouse-Lautrec et Van Gogh avaient leurs habitudes au Café le Tambourin et, sur les Grands Boulevards, c’était « l’heure verte » de 17h à 19h. L’absinthe était la boisson chic. L’apéritif par excellence.

Pour notre marque, Paris était donc un incontournable. En souvenir d’un passé qui sonnerait comme un futur.

Rendez-vous fut prit avec notre unique ambassadeur dans la Ville Lumière, la boutique Vert d’Absinthe, située rue d’Ormesson dans le Marais. La première boutique entièrement dédiée à l’absinthe à Paris nous avait choisi, quelques semaines auparavant, nous tressant quelques louanges au passage.

Jean-Pierre et Nicolas prirent donc un TGV en direction de Paris pour aller y semer le trouble. De 12h à 16, des dizaines de dégustations s’enchaînèrent, des dizaines de questions fusèrent. De belles rencontres de gens passionnés par l’absinthe, simples passants ou touristes.

Nous nous souviendrons de la gentillesse de Luc et Sébastien, les patrons, de cette dame allemande qui n’avait jamais goûté d’absinthe et qui allait permettre à une Larusée Bleue d’être la première à être introduite sur sol allemand, de ce Québequois qui allait transporter la première Larusée Verte outre-atlantique, de ces trois amis dont deux n’aimaient pas l’absinthe et qui ont acheté une Larusée Bleue à l’insu du troisième.

Que de beaux moments.

270083_10151134090556196_531935410_n

77092_10151134161251196_1973770518_n

67736_10151134231316196_1017394609_n